Coussins d'allaitement

C’est quoi un coussin d’allaitement ? Un coussin d’allaitement ou coussin de maternité a été créé avec pour objectif de faciliter la lactation vers le nourrisson. Ainsi, ce coussin s’utilise après l’accouchement et donc la grossesse.

En d’autres termes, le coussin de maternité permet de faciliter l’allaitement du bébé via le positionnement de ce dernier. En effet, pour que l’allaitement soit de qualité, il est nécessaire de placer le bébé confortablement.

Comment choisir son coussin d’allaitement ?

Un coussin d’allaitement constitue un vrai partenaire avant et après votre grossesse. Il est donc de votre devoir de le choir avec attention.

Pourquoi utiliser un coussin d’allaitement ?

Durant la grossesse

Les femmes enceintes et les jeunes mamans qui l’ont utilisé pourront le dire : le coussin d’allaitement est l’accessoire de puériculture essentiel lors de la naissance d’un bébé. À offrir ou à ajouter sur sa liste de naissance, il est un incontournable des cadeaux de naissance. Utilisé également pendant la durée de la grossesse afin de soulager le sommeil ou encore les différents maux qui surviendront sur cette période comme ceux du dos, il est idéal de s’en procurer un, bien avant la naissance. 

En effet, la grossesse est une période difficile pour le corps qui subit de grands changements.

Entre, l’inconfort permanent de pouvoir se positionner comme on le souhaite, les difficultés à trouver le sommeil et les douleurs aux jambes et dorsales, il est parfois difficile de trouver la paix.

 

Coussins d'allaitement

C’est dans ces moments que le coussin d’allaitement devient un soutien très précieux. Positionné dans le dos en position assise, entre les jambes pour soutenir votre ventre ou pendant vos phases de sommeil, il est d’une aide précieuse notamment grâce à sa flexibilité et sa polyvalence.

Le coussin d’allaitement permet de trouver la position idéale dans de multiples moments et vous accompagne de jour comme de nuit. Il permet une meilleure relaxation et facilite vos positions de travail pour le jour J. 

Par conséquent, le coussin d’allaitement est d’une grande utilité autant avant qu’après l’accouchement. Voici les meilleures positions allongées idéales avec le coussin d’allaitement.

La position en chien de fusil

Dans cette position, il est important de maintenir son dos bien droit. La jambe supérieure est légèrement remontée vers le haut. Pas trop, car cela risque de compresser votre ventre. Dans les dernières semaines, le coussin peut être replié en 2 afin d’éviter les pressions sur vos jambes. 

La position assise

Le but étant de s’asseoir tout simplement avec son coussin. Les microbilles rendant le coussin très flexible, elles offrent un confort optimal. Le ventre est uniquement en contact avec celui-ci et cela lui fait beaucoup de bien. 

S’allonger sur le dos

Sur le dos, placez votre coussin au niveau de votre nuque. Cela permet de mieux respirer. Il est possible également de placer le coussin sous vos genoux pour maintenir votre dos bien droit. 

Après l’accouchement

Ce coussin de puériculture vous accompagne dans l’allaitement afin de soutenir votre bébé. Si votre accouchement résulte d’une césarienne, le coussin de maternité permet de protéger votre cicatrice au moment de nourrir votre enfant. De manière générale et grâce à son ergonomie, le coussin offre un bonus de confort, à la fois pour la maman que pour le bébé.

Polyvalent, le coussin de maternité à aussi la fonction de pouvoir maintenir votre bébé lors de son 1er âge, pour ses premières positions assises et ses premiers mouvements « autonomes ». Utilisé également, comme jeu pour les bébés un peu plus âgés. 

Le fait d’être couchée

Position classique qui apporte beaucoup de soulagement. Vous pourrez placer votre bébé blotti contre vous, directement sur le coussin d’allaitement. En position chien de fusil, vous pourrez caler votre bébé sur votre genou, en s’appuyant dessus.  

Le fait d’être assise

D’autres postures sont possibles, comme placer le coussin dans le dos et le replier sur ses extrémités au niveau de vos genoux. 

Votre bébé pourrait alors se trouver à la hauteur exacte de votre sein. Vous pourrez avoir les jambes croisées ou non. 

Quels critères regarder en premier avant l’achat d’un coussin d’allaitement ?

Avant tout achat de coussin, il est primordial de s’intéresser à quelques éléments qui composent le coussin maternité. En effet, je vous recommande de vous rapporter au type de rembourrage, à la taille du coussin, à sa forme. Mais aussi, à son entretien. Et enfin à son design.

Le remplissage du coussin

  • L’intérieur du coussin est généralement composé de mousse, de kapok, de céréales, de polystyrènes et bien d’autres. L’importance du rembourrage dépend essentiellement de l’utilisation que vous en aurez. 
  • Si vous l’utilisez pendant la grossesse, il est recommandé d’opter pour les microbilles. En effet, celles-ci sont plus malléables, car elles prennent la forme de votre corps et permettent de ce fait un soutien plus confortable. Et sans avoir à déformer le coussin. 
  • Il convient également de vérifier le poids de votre coussin, en effet, certaines matières comme l’épeautre, peuvent s’avérer très lourdes. 

La taille des coussins de maternité

Vous pourrez trouver des coussins d’1m20, 1m70, 2 m, etc. En effet, quelle est la taille la mieux adaptée ? 

S’il est trop petit, il sera moins fonctionnel. S’il est trop grand, il pourrait être encombrant. Pour trouver votre taille idéale, il faudra pouvoir placer votre tête sur une extrémité ainsi que votre genou sur l’autre extrémité.  

L’entretien

Afin de garantir une bonne hygiène, il est nécessaire de vérifier aussi les conditions de lavage. Le coussin devrait pouvoir passer en machine au minimum à 60°. Essentiel pour détruire les bactéries et microbes imprégnés. Les coussins déhoussables sont à privilégier, car plus faciles à laver. Ils permettent d’éviter tout risque d’abîmer les coussins trop vite ou d’avoir des décousus. 

Coussins d'allaitement

Comment utiliser un coussin d’allaitement ?

Il n’y a pas vraiment de recommandations particulières, vous pourrez, si vous le souhaitez, utiliser le coussin comme bon vous semble. 

Cependant, pour celles qui ne connaissent pas du tout, voici quelques conseils. 

Pour l’allaitement, vous pourrez entourer votre taille de celui-ci en U et poser votre bébé dessus, afin de caler ses bras et d’offrir un meilleur soutien. Juste pour le plaisir ou pour donner le biberon. 

Il est possible également de le positionner sur les genoux en position allongée afin de soulager les jambes lourdes.

Vous l’aurez compris, son utilisation est infinie, car il est prévu pour s’adapter à toutes les positions. 

Le coussin d’allaitement pour bébé

Je pense encore aujourd’hui, que ce coussin d’allaitement est votre allié pendant cette période de grossesse. Mais également, une fois l’accouchement passé. Car, le coussin d’allaitement peut avoir plusieurs fonctions notamment après l’accouchement. Pour en avoir parlé avec d’autres mamans beaucoup d’entre elles, l’ont utilisé quelques semaines avant l’arrivée de leur futur enfant. Et d’autres, énormément après surtout pour l’allaitement de leur petit. Au final, cet objet est un réel atout pour toute femme enceinte. Et si aujourd’hui, je décide d’en parler, c’est pour en démocratiser l’accès. Car beaucoup de femmes ne connaissent pas ce petit coussin révolutionnaire.

Quelles sont les différentes façons d’utiliser un coussin d’allaitement ?

Je tiens à vous dévoiler ici, le top 5 des meilleures positions pour utiliser convenablement et confortablement le coussin de maternité.

La prise de rugby

Après une césarienne ou dans le cas où votre poitrine est bien trop conséquente, cette position est parfaite. Appelée aussi la position sous les aisselles, elle est confortable, car elle permet un maintien plus soutenu et évite de ressentir le poids du bébé sur votre abdomen. 

Tenez votre bébé à vos côtés, au niveau de votre taille et gardez le coude plié. Soutenez la tête de votre bébé avec la paume de votre main en l’orientant vers votre sein. Son dos sera alors appuyé sur votre avant-bras. 

Le Koala

Position assise, sur un lit ou une chaise, cette position maintient suffisamment votre dos. Placez votre bébé à cheval sur votre cuisse ou près de votre hanche. Sa colonne vertébrale et sa tête doivent être droites toute la durée de l’allaitement. Cette position est idéale pour les nourrissons souffrant de reflux ou d’otites (et préfèrent généralement se tenir droit). Convient également aux bébés qui ont un faible tonus musculaire ou la langue liée. 

Support latéral

Position idéale pour les bébés un peu plus grands ou même plus âgés. Elle permet un soutien à votre bras, mais n’encombre pas le devant. Cette position est idéale par temps chaud, car vous n’aurez pas la peau sur la peau.  

Prise du berceau

La prise du berceau est la plus facile à assimiler. Position idéale, notamment pour les plus novices, car elle permet de voir votre mamelon et la bouche de votre bébé. Lorsque vous utiliserez un coussin d’allaitement tel que New Moon, il vous sera possible de libérer vos mains alors que la tête de votre bébé sera soutenue par votre bras. 

Laid-back

Une première expérience d’allaitement s’adresse à de nombreuses femmes. À la naissance, on vous place le bébé sur votre poitrine tout naturellement. Cela engendre de bons réflexes naturels pour votre bébé, tel que l’enracinement (la recherche du sein) et plus tard, le balancement de la tête et le calage des bras. Essentiel pour se renforcer. C’est une position formidable pour se relaxer tout en nourrissant votre enfant. 

Les avantages du coussin d’allaitement

Conçu comme accessoire de puériculture, le coussin d’allaitement appelé aussi coussin de maternité, a de nombreuses facultés. 

En effet, un grand nombre de mamans l’ont déjà adopté et c’est loin d’être un hasard. Celui-ci offrant un certain nombre de bienfaits. 

Une très longue utilisation

Un des premiers avantages à utiliser un coussin d’allaitement est qu’il est tellement polyvalent que vous pourrez l’utiliser aussi bien pendant la grossesse qu’après la naissance de votre bébé. Coussin ultra confortable et malléable, il vous offrira un soutien optimal, dans lequel vous pourrez vous reposer aisément. En somme, l’essayer, c’est l’adopter. 

Conçu essentiellement pour les périodes de grossesse et en puériculture, il est tout de même possible de l’utiliser en toutes circonstances de la vie. 

Un prix accessible à toutes les mamans

Son prix varie de 30 à 70 euros. Tout dépend évidemment de la qualité du coussin. Ce qui veut dire, la qualité de son rembourrage, la marque et aussi sa taille. Son prix reste cependant très abordable quant à ce qu’il offre en contre-parti. Utilisable sur du long terme, il peut très bien par la suite devenir votre coussin traditionnel. 

 Le coussin soulage votre corps

Les maux de dos sont très fréquents lorsqu’on est enceinte, tout comme la sensation de jambes lourdes. La meilleure façon de résoudre ces problèmes, est de se tourner vers un coussin de grossesse ou coussin de maternité. Vous pourrez vous détendre plus facilement. En effet, ce coussin peut changer votre vie de tous les jours, c’est garanti. Il est complet et s’adapte facilement à toutes les positions. 

Conseils pour rendre l’allaitement plus confortable

Les jeunes mamans passent en effet plusieurs heures à allaiter, il convient nécessairement de s’apporter un confort optimal lors de ces moments. 

Conseil 1 : ayez la bonne prise

Il faut avant tout comprendre comment un loquet doit être et comment le ressentir. Sachez qu’une mauvaise prise de votre mamelon pourrait l’endommager et surtout vous être douloureuse. Ce n’est pas bon pour votre bébé non plus, car celui-ci pourrait moins téter comme il le devrait, et de ce fait, vous réclamer de manger plus fréquemment. 

CONSEIL : il est recommandé de demander conseil à un professionnel, si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la prise du sein. Il existe des consultants en lactation spécialement formés pour aider à assurer une bonne expérience de l’allaitement aux jeunes mamans.

Conseil 2 : n’hésitez pas à demander de l’aide

Vous pourrez toujours contacter le centre local de l’allaitement, ils vous aideront si vous avez des inquiétudes ou des problèmes liés à l’allaitement. Ils sont là pour ça et se feront un plaisir de vous aider. 

Conseil 3 : ajoutez de la crème à la lanoline

Vous ne connaissez peut-être pas, mais la crème à la lanoline est fréquemment utilisée sur les mamelons fissurés et douloureux. La crème est non toxique pour le bébé et ne présente aucun danger. 

CONSEIL : dans le cas où vous ne souhaiteriez pas utiliser de crème pour vos mamelons, il existe une méthode plus naturelle.

Étalez une petite quantité de lait maternel sur vos mamelons après chaque tétée, puis laissez vos mamelons sécher à l’air libre. Le lait maternel est composé d’anticorps puissants et favorise la guérison. 

Conseil 4 : achetez des petits coussinets d’allaitement

Les fuites mammaires sont très fréquentes et peuvent poser problème en début d’allaitement. 

Afin d’éviter cette gène, engendrant les tâches humides sur les t-shirts, vous pourrez vous procurer des coussinets d’allaitement. Il en existe des lavables et de bonne qualité. Généralement, les coussins d’allaitement sont en coton, ou bien en bambou ou encore en chanvre. Les fibres naturelles de ces matériaux permettent en effet à la peau de respirer et sont idéales pour vos mamelons. 

CONSEIL : attention, les coussins d’allaitement possèdent cependant plusieurs niveaux d’absorption. Vous pourrez choisir les coussins d’allaitement qui vous conviennent le mieux la journée et optez pour des coussins plus résistants la nuit. 

Conseil 5 : utilisez des Tire-laits

Pourquoi utiliser des tire-laits ? Ceux-ci sont idéaux pour les premières étapes d’allaitement. C’est-à-dire lorsque vos seins sont pleins et engorgés. En effet, si vous incitez le lait à sortir, cela pourrait grandement vous soulager. 

ASTUCE : fréquemment utilisés par les jeunes mamans, lors de déplacements, les tire-laits permettent d’aider le lait à sortir et par exemple, de pouvoir le conserver dans un biberon pour une utilisation future. Le lait maternel se conserve au réfrigérateur jusqu’à 5 jours et au congélateur jusqu’à 12 mois. 

Conseil 6 : procurez-vous des soutien-gorge et réservoirs d’allaitement

Il est clairement recommandé de porter un soutien-gorge d’allaitement ou même un débardeur pendant l’allaitement. Car cela facilite la tâche et évite les tracas. Le soutien-gorge d’allaitement apporte le soutien nécessaire aux jeunes mamans. 

Il est évident que le poids des seins augmente considérablement lors de l’allaitement, car le lait y est, en effet, stocké. Si vous portez un soutien-gorge mal ajusté, vous risquez un affaissement prématuré et même des lésions ligamentaires. De plus, lorsque vous serez amené à bouger ou juste à marcher, le mouvement des seins peut s’avérer insupportable. 

CONSEIL : il est important d’investir dans un bon soutien-gorge d’allaitement ou bien un tank de transition sans couture au moins lors des 8 premières semaines après l’accouchement. Un soutien-gorge sans couture pourra être amené à se déplacer et à s’étirer selon vos besoins. Disponible en taille XS comme en taille XXL, il y a une gamme de tailles de bonnet très conséquente et pour chaque soutien-gorge. 

Il est possible de porter un soutien-gorge d’allaitement à bonnets après que votre corps ait appris à réguler sa production de lait. 

Environ 4 à 6 semaines après l’accouchement.